FORM.ATHLON infos

Comme vous le savez, la période imposée de confinement touche à sa fin…Cependant rien n’est gagné.

Nous devrons tous respecter certaines recommandations nécessaires pour trouver un juste équilibre entre la reprise (pour certains) de nos activités professionnelles, nos relations sociales et la préservation de notre santé personnelle.

Pour ce faire et en concertation avec vous, FORM.ATHLON mettra en place un protocole d’intervention de ses prestations à domicile. Ce dernier prendra en compte l’environnement de pratique de l’activité, la nature des exercices proposés, le respect de la distanciation et le port de matériel de protection individuel.

Concernant le matériel de sport utilisé, il sera fait un inventaire des besoins personnels afin de proposer un « pack » identique pour tout le monde. L’intérêt étant de conserver son propre matériel autant que peut se faire et ainsi éviter sa circulation entre les différents lieux d’intervention. La désinfection et le nettoyage par l’utilisateur me semble plus rassurant pour tout le monde. Dans tous les cas de figure, nous serons tenus au lavage de mains au savon ou de disposer de solutions hydro-alcoolique afin de continuer à profiter des étirements de fin de séance.

Si ces conditions sont remplies, nous pourrons alors reprendre nos séances à domicile. Dans le cas contraire de conditions peu satisfaisantes, nous pourrons continuer nos séances par SKYPE en attendant des jours meilleurs.

En ce qui concerne l’activité course à pied, le port d’un masque à mon sens n’est pas approprié* comme toute activité de type cardio-vasculaire. Il est préférable de respecter une distance suffisante en parallèle (au moins 8 mètres) dans le cadre d’un déplacement identique (cela correspond par exemple à occuper chacun un trottoir). Attention à ne pas confondre avec le croisement d’un autre coureur qui brasse l’air en sens inverse !!! et qui aura tendance peut être à tourner la tête à ce moment là.

*le volume d’entrée et de sortie de l’air de vos poumons est proportionnel à l’intensité de votre effort physique. Cette régulation est automatique. Si vous réduisez le volume d’entrée donc d’oxygénation, il sera pénible de maintenir une allure et vous mettrez par voie de conséquence en difficulté votre appareil cardio-ventilatoire (prenez l’exemple d’une main placée devant la bouche de votre aspirateur et vous constaterez que le moteur est en souffrance).

Je vous souhaite à Tous un très bon week-end et à bientôt

Wilfrid LALANDE, Accompagnant en projets sportifs et de santé durable, conseiller en équilibre alimentaire.

Spread the word. Share this post!